Contributeurs et créateur

Ceux et celles sans qui ce projet n'aurait jamais existé :


Par ordre chronologique :
 

 Adela Mahboubi

 Lorenzo Cinti
 Alis-Alexandra Gusa
 Joseph Ko
 Ana Dzakula
 Maria Jivegård
 Carlos Sermeño
 Daniel Suk
 Laurent Richaud
 Nikolas Kalodoukas
 Reena Purret
 Ana Barjašić
 Lamia Jouini
 Nicoletta
 Audrey Sanchez & L'ADEJO
 Laurent Terrijn
 Ahmad Adi
 Tania Pietrobon
 Giovanni Van Empel
 Alisia Muresan
 Cliff Khalil
 Bader Al Taweel
 Ahmed-Ali El Ahmadi
 Eleonora Salakos
 Sertac Karatas
 Khadichat Guenoieva
 Henri Brandenburg
 Irina Cherciu
 Zakaria Mahi
 Khaled Ammar
 Monika Kosińska
 Arthur Malet
 Cecilia Cofais
 Lisa Krech
 Asma Benabdelaziz
 Marwa Chbihi 
 Rocky Osaki
 Anja Kovač
 Solen Raymond
 Steve Vilhem
 Steeve Chevreux
 Joanna Makkonen
 Cosmin Mesesan 
 Olga Verchinina
 Julien Hermann
 Nicolas Prieur-Blanc
 Karim Hachem
 Ranj M. Najm
 Faraedon Kaftan
 Atina-Temida Valtcheva
 Samia Lahya
 Nicolas Robinson Andrade
 Tobias Kiehl
 Mansour Thiombane
 Hajnalka Tóth
 Charifa Aboubi
 Veronika Bychkov
 David Garcia Molinero
 La JAF (Jeunesse Arménienne de France)


 

 Le/la prochain(e), c'est peut-être vous !


 

 


 

Et moi alors ?



Je m'appelle Pierre Alexis BALAZ, et  après avoir fait mes études de médecine à Nimes, je fais mon internat en médecine d'urgence à Marseille.
J'ai fait un semestre en cardiologie/SIC à l’hôpital Nord de Marseille, un semestre aux urgences/SMUR de l’hôpital d'Avignon, puis un semestre aux urgences pédiatriques de l’Hôpital Sainte Musse de Toulon.
J'ai ensuite fait mon semestre de médecine générale chez les Dr El Beze et Vidal en Avignon.
Je suis actuellement interne au Bataillon des Marins-pompiers de Marseille (BMPM)



Après une enfance entre la France et l'Ecosse, j'ai passé mon adolescence en Grèce (à Athènes), où j'ai passé mon Bac S, avant de revenir en France pour étudier à la faculté de médecine de Montpellier-Nimes.
Bien que ma langue maternelle soit le français, je parle anglais, espagnol (diplome niveau B2) et bien sûr grec moderne (diplome C2).
J'ai eu la chance de pouvoir beaucoup voyager, et ainsi rencontrer des personnes venant des quatres coins du monde.
A travers ces voyages ou ces stages à l'etranger, j'ai pu découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles langues étrangères (arabe, hébreu), et une autre approche de la médecine.

Puis, au fur et à mesure de mes études, et surtout après avoir effectué mon stage aux urgences, j'ai commencé à réfléchir à la mise en place d'un lexique avec des traductions de termes médicaux courants, dans les langues étrangères les plus rencontrées à Nimes. J'ai rapidement abandonné l'idée d'un format papier, pour finalement m'orienter vers le format informatique et surtout mobile, qui engloberait le plus de langues possible. Mediglotte était né !


J'espère que ce site, et surtout cette application vous plairont !

×